Secteurs d'activité concernés par le greenwashing

voiture verte

informatique verte

énergies propres

Thèmes connexes

Le développement durable

Ce n'est pas la consécration de l'éthique qui caractérise notre époque, c'est son instrumentalisation utilitariste dans le monde des affaires (G. Lipovetsky)

Assurer une voiture de course peut être un vrai casse-tête

Un conducteur qui souhaite participer à une course doit absolument assurer sa voiture en raison des risques élevés de dommages qu'il peut subir et qu'il peut causer aux autres. Mais assurer une voiture de course peut-être un vrai casse-tête.

Pourquoi assurer une voiture de course ?

Une voiture de course est plus exposée aux accidents qu'une voiture classique. Pour ne pas avoir à payer soi-même les dégâts et les réparations engendrés par un éventuel accident, il est primordial de l'assurer. Si vous souhaitez faire une course avec une voiture qui est dotée d'une assurance classique, vous devez savoir que cette assurance ne couvre pas automatiquement tous les accidents de la route. Bien avant de consentir à payer, l'assureur va vérifier les causes de l'accident. Une forte poussée des capacités du véhicule ne figure pas sur la liste des cas couverts par les contrats d'assurance normaux.

Existe-t-il des assurances pour les voitures de course ?

La première solution est de devenir membre d'un club de course, lequel propose une licence du sport mécanique à ses membres. Le coût de l'assurance est compris dans le coût de la licence. Bien évidemment, il faut toujours bien se renseigner sur la question avant d'acheter la licence. Cette assurance proposée par le club couvre généralement les dommages subis par les tiers et parfois les dommages causés et subis lors du remorquage du véhicule sur la piste de course.

Penser à ajouter une clause à l’assurance classique

Une autre solution pour ceux qui veulent se lancer dans la course automobile est d'ajouter une clause concernant cette activité à l'assurance classique. Il ne faut pas hésiter à exposer la situation à l'assureur qui peut exiger une prime supplémentaire assez élevée étant donné les risques auxquels son client s'expose.

Souscrire une assurance individuelle spécifique

Dans le cas où l'assureur n'accepterait pas d'ajouter une clause au contrat classique, le propriétaire d'une voiture de course peut souscrire une nouvelle assurance, comme celle d’Assurance Jeune, qui va le protéger directement des dommages corporels et matériels durant la pratique de son activité. La plupart du temps, ce type d'assurance est proposé pour une durée limitée. Il faut penser à insérer les déplacements vers les lieux de course dans le contrat de protection.

Services

Vidéos pour mieux comprendre

Actualités du Green washing

Boutique durable

A propos de nous

Greenwashing.fr est édité par Renouvelable.com, réseau francophone de sites sur les énergies et l'écologie.